Tout pour le bac
Phosphore

COMMENT REVISER LE BAC 2017 ?  -  MATIERES

Bac fiche français : l'art de la citation

Intellego

Publié le 07/03/2016

Conseils pour citer

- Pensez toujours à être le plus fidèle au texte et en même temps le plus efficace dans la démonstration que vous faites (réponse à la question ou commentaire de texte).
- Distinguez les écrits en vers dont on cite les vers (v.) des écrits en prose dont on cite les lignes (l.).
- Citez entre guillemets.
- Précisez le numéro du vers/ de la ligne cité(e) après les guillemets, entre parenthèses.
- Ce citez pas l'intégralité d'une phrase quand seule une expression de la phrase vous intéresse : citez seulement l'expression en question.
- Inutile de ne citer que le début et la fin d'une phrase :
Exemple, dans la phrase suivante : « Quand un homme est usé par trop de travail et de misère ou par la mauvaise conduite, il est vieux avant vingt-cinq ans. » (G.Sand, La Mare au diable)
Si je veux montrer les causes du vieillissement prématuré chez un homme, je ne cite que « par trop de travail, et de misère ou par la mauvaise conduite ».
En citant le début et la fin comme ceci : « quand un homme est usé(...) avant vingt-cinq ans », je ne donne pas les moyens à mon correcteur de faire une lecture efficace : il faut alors se reporter au texte, ce que mon correcteur ne fera sans doute pas.
- Pour citer des vers, n'allez pas à la ligne à la fin du vers, mais indiquez le changement de vers par le signe /
Exemple: pour citer une partie du vers suivant :
« Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin
Est toujours, quoi qu'il fasse un méchant écrivain. » (Boileau, Art poétique)
Je procède ainsi : « l'auteur le plus divin / Est toujours, quoi qu'il fasse un méchant écrivain. » (v. 7-8)
- N'oubliez pas les majuscules en tête de vers.
- Gare aux mots orthographiés curieusement par l'auteur :
Exemple : "jusques aux, encor …". Recopiez-les scrupuleusement.
- Respectez aussi la ponctuation : citer un texte poétique exige un vrai talent de copiste !
- Attention au genre théâtral, parfois en vers : « Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue » (Racine, Phèdre, alexandrin) et parfois en prose.

 

Sommaire du dossier

Rechercher dans tout le site







Publicite