Tout pour le bac
Phosphore

COMMENT REVISER LE BAC 2017 ?  -  MATIERES

Bac fiche espagnol : la grammaire

phosphore.com

Publié le 11/04/2016

Un accent tonique mal placé, et vous voilà trahi(e), même si votre grammaire est impeccable et votre vocabulaire riche et varié ! Voici un petit rappel sur la manière d’accentuer les mots et sur les accords à ne pas oublier.

L’accentuation

L'accent tonique

Tous les mots comportent une syllabe plus fortement accentuée que les autres.

Les mots qui ne comportent pas d'accent écrit :

- Les mots agudos, terminés par une consonne, sont accentués sur la dernière syllabe (sauf ceux se terminant par un n ou un s).

Ex. : la ciudad, español, un error, el papel.

Les mots llanos, terminés par une voyelle et ceux terminés par un n ou un s, sont accentués sur l'avant-dernière syllabe.

Ex. : queridos, España, la chica.

Les mots n'obéissant pas à cette règle qui portent un accent écrit sur la voyelle tonique : una máscara, un camión, el jardín, el bebé... Il faut parfois l'ajouter ou le supprimer en passant du sing. au plur. : el joven/los jóvenes, la lección/las lecciones.

L'accent tonique d'un mot ne se déplace jamais. Au pluriel, il se trouve placé sur la même syl-labe qu'au singulier : el gato/los gatos, el profesor/los profesores.

Exceptions : el carácter/los caracteres, el régimen/los regímenes, el es-pécimen/los especímenes.

L'accent grammatical

Il permet de distinguer le sens de deux homonymes.

Exemples : sí (oui) # si (si), cómo (comment) # como (comme), más (plus) # mas (mais), sólo (seulement) # solo (seul), él (il, lui) # el (le, article)...

Attention : les mots interrogatifs ou exclamatifs portent toujours un accent écrit sur la syllabe accentuée dans l'interrogation directe ou indi-recte : ¿ Quién ?, ¿Cuál ?, ! Qué !, ¿Dónde ?...

Rechercher dans tout le site







Publicite